We are international
Donate
TEXT SIZE   


Comprendre KYPROLIS® (carfilzomib) pour injection

Kyprolis (est le nom générique de carfilzomib) est un inhibiteur du Protéasome de nouvelle génération. Kyprolis (se prononce « kye-PRO-lis ») a été approuvé par la U.S. Food and Drug Administration (FDA) le 20 juillet 2012 pour le traitement des patients ayant un myélome multiple qui ont reçus au moins deux lignes thérapeutiques antérieures comprenant le bortézomib (Velcade®) et un IMiD®, drogue immunomodulatrice (le thalidomide ou le lénalidomide [Revlimid®]), mais aussi ont un myélome multiple en progression lors de la dernière ligne thérapeutique ou dans les 60 jours de

05.14.13

Quand Kyprolis inhibe le protéasome un certain nombre de mécanismes et de fonctions essentiels à l’équilibre naturel et normal des cellules sont interrompus. Le blocage du protéasome résulte en un grand nombre de conséquence pour les cellules, certaines toujours en cours d’étude.

Parmi ces fonctions identifiées, il a été montre dans les études pré cliniques au laboratoire que les cellules cancéreuses arrêtaient de se diviser et une mort cellulaire était induite appelée apoptose. De plus, les cellules tumorales arrêtent de produire un certain nombre de substances chimiques qui stimulent les autres cellules cancéreuses. Et, comme les cellules cancéreuses sont plus sensibles à toutes ces fonctions et mécanismes que les cellules normales, elles sont d’autant plus sensibles à l’inhibition du protéasome. La conséquence est que les cellules cancéreuses meurent plus lorsque exposées à un inhibiteur du protéasome par rapport aux cellules normales qui gardent la capacité de récupérer et de survivre à cette inhibition.


 related articles